Diocèse   
de Laï   






Collège technique Saint Joseph de Kelo

 
Ce lycée, qui a fait ses débuts depuis la rentrée 2005, propose un enseignement au niveau 6ème dans le domaine de l'enseignement technique et agropastorale.
Ecoles catholiques associées (ECA)
Les écoles élémentaires du Diocèse de Laï entrent dans la dynamique du projet éducatif global récemment élaboré par la Direction Nationale de l'Enseignement Catholique (DINEC).

L'Enseignement Catholique est fondé sur l'ensemble des valeurs humaines et universelles qui construisent la personne et la société, composantes importantes de la mission de l'Eglise Famille de Dieu au Tchad . Son objectif principal est de préparer les jeunes à entrer dans la vie adulte , en leur donnant la formation dont ils ont besoin, pour contribuer à transformer la société par leur travail manuel et intellectuel, à la lumière de l'Enseignement social de l'Eglise.

Le diocèse compte aujourd'hui 7 écoles élémentaires avec un effectif de 48 enseignants et plus de 2000 élèves. Deux écoles seront en création à la rentrée scolaire 2006-2007 dans les paroisses St Cyrille à Kelo et Ngamongo.

Les ECA du diocèse de Laï envisagent des possibilités d'échanges interclasses de centres d'intérêt éducatifs, pour cela contactez par mail Soeur Colette Girot, Directrice Diocèsaine des ECA.

 
Foyer Nazareth

Ouvert en 1995, le Foyer Nazareth est né d'une volonté commune des prêtres de 5 paroisses du territoire anciennement appelé « Zone nord du diocèse de Doba ». Ces pasteurs répondent alors à un grand désir de leur évêque, Monseigneur Michel Russo, qui se soucie de l'éducation des filles, laquelle est entravée par les mariages précoces et le niveau très bas des écoles communautaires.

Une prise de conscience se fait dans la région : Ces prêtres se concertent et décident de faire appel aux 2 communautés religieuses féminines de ce secteur : Les Sœurs de l'Enfant-Jésus de Chauffailles qui oeuvrent présentement dans les paroisses de Guidari et de Laï.

Le but du foyer « Nazareth » est d'accueillir des jeunes filles des villages qui désirent approfondir leur vie chrétienne tout en suivant leur scolarité. Ainsi, cette formation leur permettra de devenir des femmes de foi, capables de réaliser leur vocation personnelle, en prenant une place dans la société et dans l'Eglise du Tchad.

Le foyer en quelques chiffres : Le foyer débutera sa 12 ème rentrée en octobre 2006. Actuellement 85 filles ont vécu au foyer. A notre connaissance, près de 50 ont poursuivi des études après leur sortie du foyer. Des discussions sont en cours pour créer éventuellement un deuxième centre dans le diocèse de Laï…

Centre de formation Bon Berger

 
Le centre de formation « Bon Berger » accueille des couples Laïcs qui exercent les ministères d'animateur ou de responsable de Communautés Ecclésiales de Base (CEB) dans le diocèse.
Pendant les 10 mois de stage au Centre les couples font l'expérience de la vie chrétienne vécue en communauté. La vie est organisée autour de 3 axes :

- L'approfondissement de la foi et de son implication dans l'engagement chrétien personnel et en couple

- La formation à dynamique de groupe en vue de l'animation de la CEB où le couple sera envoyé

- L'amélioration de la connaissance des stagiaires dans les domaines de l'agriculture et de l'élevage par des cours et travaux pratiques en vue de l'autonomie financière de la famille
Petit séminaire Saint Denis de l'Ouganda

Le petit séminaire de Saint Denis de l'Ouganda est un établissement d'enseignement secondaire privé, Catholique Diocésain, à caractère confessionnel. Il est placé sous la juridiction de l'évêque de Laï et dirigé par l'Abbé Deodoumyoel Gilbert, prêtre Diocésain Tchadien.

Le petit séminaire Saint Denis est implanté dans la paroisse de Laï au nord de la ville. Il a ouvert ses portes le 27 septembre 2004 et compte actuellement 30 jeunes garçons répartis en 2 niveaux : La 5 ème et la 4 ème.

Les objectifs du séminaire Saint Denis de l'Ouganda :
- Eveiller chez les jeunes garçons la vocation à la vie sacerdotale et religieuse

- Donner une formation humaine et spirituelle par l'instruction religieuse, les recollections…

- Obtenir un niveau scolaire suffisant afin que les jeunes puissent poursuivre leurs études supérieures aux Grand Séminaire et devenir des serviteurs de l'Eglise et de la société

Salle informatique

La salle informatique est équipée de 6 ordinateurs et d'une imprimante en réseau. Depuis fin février 2007, des formations portées sur l'initiation à l'informatique, le traitement de texte et le tableur ont débuté. Les objectifs :

- La découverte : La plupart de la population de Laï n'a pas encore eu l'opportunité de découvrir le monde de l'informatique. Aujourd'hui, cet outil moderne suscite l'envie de la plupart des organismes, fonctionnaires, ouvriers et étudiants de la ville

- La formation : Par le biais de cours et d'exercices d'application, la formation permettra au stagiaire de comprendre et d'exercer sur un ordinateur ; de ne pas rester sur un enseignement théorique mais pratique

- La qualification : Une majorité des jeunes de Laï, même scolarisés, n'ont pas de travail et recherche une qualification professionnelle

L'équipe de formateurs est composée de 2 laïcs et s'occupe chacun d'un groupe de 5 stagiaires sur une durée de 2 mois.