Diocèse   
de Laï   






District de Dono Manga – Hôpital Saint-Michel

Déjà avant l'existence du BELACD de Laï, il y avait dans le territoire de l'actuel diocèse de Laï deux Centres de santé : Nangassou, dans la paroisse de Bologo et District Kélo, et Guidari, dans la paroisse du même nom et District Dono Manga. Ils avaient été ouverts grâce à la générosité des religieuses qui travaillaient dans ces paroisses et à la population. Le BELACD de Laï a pris la relève des BELACD de Moundou et Doba…

Le BELACD de Laï soucieux de l'insuffisance de la prise en charge des problèmes de santé de la population Sud-Est du diocèse s'engage, depuis avril 2004, avec les autorités de l'Etat, à prendre la responsabilité du District sanitaire de Dono Manga, ce qui signifie aussi qu'il s'engage à construire et à équiper l'hôpital de référence et à développer les centres de santé périphériques afin de rendre les soins de santé accessibles à toutes les populations du district.

L'objectif du BELACD dans le projet de santé avec les différents partenaires est d'assurer, d'une part une prise en charge globale des problèmes de santé de la population du district par le développement de l'hôpital de référence et d'un réseau de centres de santé, d'autre part l'organisation de la population, sa sensibilisation et sa participation à la gestion du système.

Les résultats obtenus sur le terrain seraient le fruit d'un partenariat actif entre l'Etat, le BELACD de Laï, la population et les autres intervenants.

L'hôpital a commencé à recevoir les malades le 1 mars 2006. Les opérations chirurgicales ont débuté quelques mois plus tard. Actuellement l'hôpital est construit dans sa presque totalité. L'hôpital est composé :

- D'une communauté de 3 religieuses infirmières (Mexicaines),
- D'un médecin (Tchadien),
- De six infirmiers et autres personnels (Tchadiens),
- D'un couple de médecin (Français - Coopérants DCC)